La Chine luttera contre le protectionnisme américain

La Chine luttera "à tout prix" et prendra des "contre-mesures globales" si les Etats-Unis poursuivent leurs pratiques protectionnistes unilatérales, a déclaré la semaine dernière un porte-parole du ministère chinois du Commerce.

"Quant au commerce sino-américain, la Chine a éclairci sa position. Nous ne voulons pas de guerre commerciale, mais nous n'en avons pas peur", a affirmé le porte-parole Gao Feng.

Ces remarques ont été faites après l'annonce du président américain Donald Trump jeudi, selon laquelle ce dernier avait demandé au Bureau du représentant américain au commerce (USTR) de réfléchir à des droits de douane supplémentaires de 100 milliards de dollars à imposer aux produits chinois.

"Concernant l'annonce américaine, nous allons non seulement écouter les propos, mais aussi observer les actes", a noté le porte-parole.

Si les Etats-Unis poursuivent leur protectionnisme en négligeant l'opposition de la Chine et de la communauté internationale, la Chine luttera jusqu'au bout et à tout prix afin de "protéger les intérêts du pays et du peuple", selon le porte-parole.

"Le conflit a été déclenché par les Etats-Unis comme une provocation", a indiqué le porte-parole.

"Essentiellement, il s'agit de l'unilatéralisme américain défiant le multilatéralisme mondial et du protectionnisme américain défiant le libre-échange mondial".

La Chine poursuivra sa réforme et son ouverture, la sauvegarde du commerce multilatéral, et la promotion de la libéralisation et de la facilitation du commerce et de l'investissement, a ajouté le porte-parole.

Le porte-parole du ministère chinois des Affaires étrangères, Lu Kang, a exprimé un sentiment similaire dans son commentaire sur la décision de M. Trump, a-t-on appris d'un document publié sur le site Internet du ministère.

Plus tôt cette semaine, le bureau de l'USTR a proposé d'imposer des droits de douane supplémentaires de 25% sur 50 milliards de dollars d'importations originaires de Chine, ce qui a provoqué une forte opposition de groupes d'affaires.

Quelques heures après la publication de la liste de propositions de droits de douane, la Chine a riposté avec un projet de droits de douane équivalent et une liste de produits américains

parmi lesquels le soja, les automobiles, les avions et les produits chimiques.

L'application effective de ces mesures dépendra de la date à laquelle le gouvernement américain imposera ses nouveaux droits de douane sur les produits chinois, a-t-on appris du ministère chinois des Finances.

Top