Accès au financement des investissements des PME/PMI: La BCC présente la loi relative au crédit -bail en RDC

La Banque Centrale du Congo (BCC) a procédé le jeudi 12 avril dernier à l'hôtel kempiski fleuve congo à la présentation de la loi n° 15/003 du 2015 relative au crédit -bail et de l'instruction n° 35 de la BCC relative à l'activité de crédit-bail en RDC pour la promotion de l'accès au financement des investissements, principalement des PME/PMI.

A cette occasion, il a été expliqué que le credit-bail est un produit financier qui permet la mise à disposition des entreprises d'équipement productifs nécessaire pour leur expansion. 

Le crédit-bail présente plusieurs avantages: il soutien l'économie du pays, notamment par l'expansion du secteur des petites et moyennes entreprises en augmentant la production, l'emploi et les exportations.

Il donne également à une entreprise la capacité d'utiliser des équipements nécessaires à son fonctionnement avec un minimum de délai et sans devoir les acheter ou comptant ou chercher un crédit auprès d'une banque.

L'entreprise tire profit de son utilisation et permet un usage d'équipement de bonne qualité avec une maintenance fiable.  

Aux fournisseurs d'équipement, le crédit -bail facilite et augmente la vente de leur produit.

En RDC, le cadre réglementaire prévoit l'offre du crédit-bail par les institutions financières agréées par la BCC.  

Le crédit-bail peut-être effectué à titre d'activité habituelle par une banque, une société de credit-bail et une société financière agréée à cet effet par la Banque Centrale du Congo. 

Il peut aussi être effectué à titre d'activité connexe par les autres établissements de crédit et les institutions de micro  finance.

Le crédit-bail fait intervenir trois parties, à savoir:  l'entreprise, l'institution financière et fournisseurs.

Sa vulgarisation devrait donc porter sur 3 catégories d'entités précitées: l'entreprise, les institutions financières et les fournisseurs d'équipements.

Top