M.Kabwelulu annonce la traduction du nouveau code minier en langues nationales

Au cours d'une émission télévisée diffusée sur les antennes de la Radiotélévision nationale congolaise (RTNC) mercredi 13 juin 2018, le ministre des mines, Martin Kabwelulu a annoncé la traduction prochaine en langues nationales, du nouveau code minier.

"Il faut traduire d'abord ce code minier en nos quatre langues nationales ainsi qu'en d'autres langues si on peut. Cela permettra une meilleure communication ou vulgarisation dudit code", a indiqué M. Kabwelulu.

À la problématique de la traduction, il faut aussi ajouter celle liée au coût de déplacement des vulgarisateurs, souligne-t-il.

"Il y a aussi le coût lié au déplacement de ceux qui vont le vulgariser, sans oublier la logistique dont ils auront besoin", a ajouté le ministre des mines.

Mais le patron du secteur minier congolais rassure qu'à ce sujet, la solution a déjà été trouvée grâce à Promines, qui est une unité financée par la Banque mondiale, qui aide le ministère des mines à résoudre des tels problèmes.

"La communication a déjà été budgétisée par Promines. Nous sommes à l'aise de dire que cette fois-ci c'est le bon. Nous allons traduire et vulgariser le code ainsi que le règlement minier. La problématique du coût a dores et déjà été résolue par Promines", a fait savoir Martin Kabwelulu Labilo.

Pour rappel, le président de la République avait promulgué le 9 mars dernier, le nouveau code minier.

Le règlement minier quand à lui, attend sa publication au journal officiel.

JKT

Top