À Johannesburg, la RDC plaide pour la dépolitisation de la presse

Il s'est ouvert lundi 25 juin à Johannesburg, la 23e session du Comité Regional d'adjudication du journalisme de la SADC.

Le lancement officiel de ces assises a été présidé par la Vice-ministre sud africaine de l'information en présence des Coordonateurs Nationaux des Médias des Etats membres.

Cette réunion qui  ira jusqu'au 30 juin, abordera notamment les questions liées aux prix à decerner aux journalistes  ayant participés au concours 2018 ainsi que celles liées à la mise en oeuvre des stratégies quinquennale de communication et de promotion de la SADC.

Dans son speech, Madame le Vice ministre sud africaine de l'information a exhorté les Etats  membres à travailler dur pour une communication efficace sur les stratégies mises en  place au niveau de la région dans le but de promouvoir l'intégration régionale.

Elle a en outre plaidé pour l'indépendance des médias dans les Etats membres de la Communaute de Developpement de l'Afrique Australe.

La RDC est représentée  à cette réunion par Monsieur Serge White NDJIBU, conseiller du Ministre de la communication qui a eu à plaider pour la "dépolitisation de la presse" dans cet element: "Aujourdhui, il est inquiétant de constater que les journalistes au niveau de notre region (SADC) se sont lamentablement écartés de leur mission traditionnelle et sont devenus des porte-etandards des lobbies politiques.

C'est cette déviation qui procède de  la volonté des journalistes eux- mêmes qui tend à rendre  difficile, voire impossible, l'indépendance des medias que nous souhaitons tous. Nous avons donc là, un travail dur à abattre pour conscientiser le journaliste SADC à se dépolitiser. Soyez sûr, mesdames et messieurs que c'est là la voie de l'indépendance des médias", a-t-il confié.

 

Chantal Kayembe

Top