Fizi: la saison sèche inquiétante pour les habitants

Les agriculteurs et éleveurs de Fizi dans la province du Sud-kivu font déjà face aux conséquences néfastes de la saison sèche.

Pour l'inspecteur Agricole de Fizi l'ingénieur M'UNDABATU KASUKULU Dalton, les premières conséquences sont la baisse de production des poissons dans le Lac Tanganyika et des rivières et ruisseaux de Fizi.

Les apiculteurs qui vivent de cette activité passent de moments pénibles à cause de la rareté des poissons même dans les étangs.

A cela s'ajoute les feux de brousse qui s'obsèrvent partout dont les conséquences sur l'environnement ne sont pas à compter.

Pour contourner ces dégâts, la population a opté pour les activités champêtres dans les espaces marécageux suite aux efforts de la sensibilisation faite par l'inspection agricole mais péniblement.

A Fizi, suite à la perturbation de la période de recolte des cultures de la saison agricole B dont la production reste faible.

Pour rappel, Fizi est un territoire sinistré depuis un certain temps.

Fief de groupes armés à leur tête, le très célebre Yakutumba, ce terroir du Sud-kivu respire difficilement l'air de la paix.

Cette situation securitaire précaire impacte aussi sur la plan cultural du moment que les populations abandonnent leurs domiciles pour se réfugier dans la forêt pendant les affrontements.

A Lusenda, un village du milieu, le HCR a érigé un camp de réfugiés burundais.

Associés aux déplacés internes, les habitans ont difficile à exercer leurs activités champêtres quotidiennement.

Top