Zoé kabila conscientise ses troupes pour l'élection d'Emmanuel Ramazani Shadary à la présidentielle

Le coordonateur de la cellule du Front Commun pour le Congo FCC, a sensibilisé les ténors de son équipe en vue de battre campagne afin de porter à la tête de la RDC leur candidat Emmanuel Ramazani Shadary.

Première matinée politique d'échanges de la cellule du Front Commun pour le Congo Fcc en charge de la jeunesse pour la campagne du candidat président de la République Emmanuel Ramazani Shadary.

Zoé Kabila coordonateur de cette cellule s'est entretenu avec les présidents des ligues des jeunes des regroupements et partis politiques du Fcc ainsi que les responsables des mouvements associatifs ce samedi 17 Novembre 2018.

A une semaine presque du début de la campagne électorale, l' objectif principal poursuivi par Zoé Kabila était de conscientiser et sensibiliser la jeunesse du Fcc a s' approprier l' élection de Emmanuel Ramazani.

Le coordonateur a dans son allocution rappelée les différentes étapes qu'a traversé la RDC jusqu'à obtenir la Démocratie et a remercie son partisan Joseph Kabila grâce à qui, le pays est arrivé aujourd'hui à son troisième cycle électoral.

Les jeunes du Fcc ont été appelés à devenir des ambassadeurs de la paix pendant toute la période électorale auprès de toute la jeunesse congolaise pour faire élire le candidat Fcc à la présidence en particulier et les candidats jeunes du Fcc à la députation nationale et aux provinciales afin que les jeunes soient suffisamment associés et représentés dans les instances de prise des décisions.

Raison pour laquelle l' autorités morale Fcc Joseph Kabila a institué toute une cellule consacrée à la jeunesse a fait savoir avant de préciser qu'à partir de lundi 19 Novembre les équipes seront déjà déployées toutes les provinces afin de débuter la mobilisation.

Quatre orateurs ont été associé à cette réunion d' échanges.

Aubin Minaku qui a évoqué le rôle de la jeunesse dans la consolidation des institutions à travers les élections, Geneviève Inagosi a parlé de la contribution de la femme congolaise à l' élection du candidat président et au renforcement du genre dans les institutions, Thomas Luhaka s' est apaisanti sur le rôle de la jeunesse congolaise dans la préservation des acquis de la République au travers un vote utile et responsable et enfin Marie-Ange Mushobekwa a exposé sur les enjeux électoraux: la jeunesse congolaise face aux défis des Droits Humains et de la souveraineté.

Top