Afrique: 94 coups d'Etat sur 114 ont abouti après l'indépendance

Depuis l'accession de leurs pays à la souveraineté nationale et internationale, les africains sont plus divisés qu' unis, se trahissant entre eux par la soif du pouvoir et des intérêts égoïstes.

Et dans cet élan, la méchanceté et la violence ont gagné les coeurs de certains proches des dirigeants africains allant jusqu'à organiser des coups d'Etat pour les renverser.

A ce jour, on répertorie 114 coups d'Etat parmi lesquels 94 ont abouti sur le continent.

Ces statistiques ont été révélé par les chefs religieux réunis au 3ème Forum de dialogue interreligieux de l'Union Africaine qui s'est tenu à N'Djamena en République du Tchad du 13 au 15 novembre dernier.

A cet effet, durant ce forum où la RDC a été représenté par la Commission d'Intégrité et Médiation Électorales (CIME), les chefs religieux ont convenu que cette situation qui a fait couler le sang des africains ne devrait plus se reproduire sur le continent.

Les chefs religieux d'Afrique ont par ailleurs noté une perte d'environ 50 milliards de dollars dans les États suite à des pratiques de corruption.

Ils ont ainsi pris l'engagement de travailler en synergie afin d'endiguer cette antivaleur.

Cette rencontre a également permis aux chefs religieux d'Afrique de faire un état de lieu des problématiques liées à l'écologie africaine.

Ce, du fait qu' il a été constaté une montée en puissance des ravages de la désertification accélérée sur une bonne partie du continent. Ce qui expose l'Afrique à des risques de déstabilisation géographiques aux conséquences néfastes.

Les chefs religieux d'Afrique se sont également engagés à privilégier la voie de la recherche d'une paix durable sur le continent.

Top