Campagne électorale: Fayulu s'essaye à Beni et Butembo

Candidat de la coalition "Lamuka" à la présidentielle du 23 décembre 2018, Martin Fayulu Madidi va se lancer sur le terrain pour battre campagne et séduire l'électorat congolais.

Pour se faire, le candidat numéro 4 à la présidentielle a choisi l'Est du pays, notamment les villes martyrs de Beni-Butembo dans le Nord-Kivu pour parler de son plan d'action.

Selon son équipe de campagne coordonnée par Pierre Lumbi, ce choix traduit le souci du candidat commun de l'opposition à la présidentielle de redonner l'espoir de vivre en toute sécurité à la population abandonnée l'Est et l'inviter à participer à l'effort national de développement.

"Beni et Butembo sont deux villes martyres qui traduisent le désarroi d'une population à l'abandon. Le pouvoir brille par son inaction, laissant la population à la merci de ses tortionnaires", dénonce l'équipe de campagne de Fayulu.

La sécurité et la paix étant les deux axes prioritaires de son programme, Martin Fayulu entend apporter le même message sur l'ensemble du territoire national, car sans la paix et la sécurité, aucun développement n'est possible.

Dans l'équipe de campagne du candidat désigné à Genève, l'on rassure que tout est déjà prêt pour cette première étape de Beni-Butembo.

Il ne reste plus que la délivrance de l'autorisation du survol de l'espace aérien congolais par l'Autorité de l'aviation civile.

Toutefois, les membres de l'équipe de campagne de "Lamuka" craignent une instrumentalisation politique de cet organe de l'aviation civile dans le but de retarder le déplacement de leur candidat.

Top