Incendie à l'entrepôt de la Ceni: le FCC voit l'ombre de Fayulu

La classe politique congolaise n'est pas restée indifférente après l'incendie survenu dans un entrepôt de la CENI à Kinshasa ce jeudi 13 décembre 2018.

Condamnant cet acte qu'il qualifie de criminel, dans un communiqué publié quelques heures après, le Front Commun pour le Congo (FCC) a pointé du doigt le regroupement politique Lamuka qu' il soupçonne d'être derrière cet incendie ayant occasionné des pertes considérables du matériel électoral.

"Le FCC rappelle qu'en date du 03 décembre 2018, au cours d'une conférence de presse, il avait dénoncé l'apologie de la violence et les attaques systématiques du candidat président Martin Fayulu qui au cours de cette campagne électorale a pour programme l'invitation de ses militants et sympathisants à détruire le matériel électoral de manière à empêcher la CENI à organiser les scrutins prévus le 23 décembre", a dit le FCC.

Tout en appelant la population à rester sereine, le FCC a invité chaque partie engagé au processus électoral à assumer ses responsabilités afin de garantir la tenue des scrutins prévus le 23 décembre prochain.