N'singa Udjuu invite Félix Tshisekedi à nommer les gouverneurs des provinces par ordonnance présidentielle

Le chef de l'État Félix Tshisekedi est appelé à nommer les gouverneurs et vice-gouverneurs des 26 provinces de la RDC par ordonnance présidentielle.

Cet appel est de Joseph N'singa Udjuu, premier ministre honoraire et à la fois ancien ministre de la justice et président du conseil judiciaire de la RDC.

En effet, dans une déclaration, il dénonce la corruption à grande échelle qui caractérise les élections des sénateurs, des gouverneurs et vice-gouverneurs prévues pour ce mois de mars où les députés provinciaux s'emploient à la vente de leurs voix, de leurs consciences aux candidats les plus offrants.

Une situation qui pourrait, selon N'singa Udjuu, occasionnée une importante pertes des ressources publiques étant donné que les gouverneurs élus voudront à tout prix récupérer les sommes d'argent dépensées pour l'achat des consciences.


Par ailleurs, le vétéran N'singa Udjuu estime que l'actuel système de placer à la tête des provinces des originaires de ces provinces favorise le régionalisme, le tribalisme et le clanisme au détriment du sentiment de nationalisme et de patriotisme permettant à tous les Congolais de servir la nation à travers tout le pays.

"Ces personnalités doivent être choisies parmi les non originaires des provinces à diriger", fait savoir N'singa Udjuu.

Soucieux du bon fonctionnement de l'appareil judicaire congolais, N'singa Udjuu invite le Chef de l'État à révoquer tous les magistrats civils et militaires coupables de corruption.

Aussi, de traduire en justice toutes les personnalités accusées de détournement des deniers ou bien publics.