• 24-06-2019

EXETAT 2019: le ministre Emery Okundji motive les élèves finalistes à la réussite

Les élèves finalistes des écoles secondaires de la RD-Congo ont entamé ce lundi 24 juin, la session ordinaire de l'examen d'État ainsi que celle du jury national du cycle court, sur toute l'étendue du pays à l'exception des sous - divisions de Béni et Oicha.

Le ministre intérimaire de l'Enseignement primaire, secondaire et professionnel (EPSP) Emery Okundji a sillonné dans quelques centres d'Examen d'Etat pour se rendre compte du déroulement effectif de ces épreuves.

Mandaté par le Gouverneur de la ville de Kinshasa, Gentiny Ngobila empêché, le Directeur de cabinet adjoint du chef de l'exécutif provincial, Bernard Kambu, était aussi de cette délégation conduite par le patron a.i de l'EPSP. Le go de la ronde a été donné à partir du Collège Elikya situé à côté de la Gare centrale dans la commune de la Gombe.

Sur place, après des explications du Chef du Centre axées essentiellement sur le nombre de participants à ces épreuves, le ministre et sa délégation ont visité deux salles de classe pour mesurer le climat de travail des élèves.

Partout où il est passé, Emery Okundji a motivé les élèves tout en leur rappelant quelques consignes à respecter pour espérer obtenir la réussite.

De là, le cortège a pris la direction du collège Saint Etienne sur la 3 ème Rue à Limite Industriel en passant par l'Athénée de la Victoire dans la commune de Kasa-Vubu, avant de chuter au collège Don Bosco dans la commune de Masina.

S'exprimant devant la presse au terme de cette randonnée, le ministre intérimaire de l'EPSP s'est dit satisfait du déroulement des épreuves pour ce premier jour. Il a ajouté que le Centre national d'organisation des examens a enregistré 722.907 inscrits, répartis dans 2.095 centres, soit une moyenne de 345 candidats par centre. Concernant le jury national du cycle court dont l'organisation est à sa neuvième année, le ministre Okundji a indiqué que le nombre d'inscrits s'élève à 4.938, disséminés dans 277 centres, soit une moyenne de 18 candidats par centre.

Pour sa part, le Directeur de cabinet adjoint du gouverneur de la ville, Bernard Kambu, s'est exprimé en ces termes : "je représente le Gouverneur de la ville empêché par d'autres obligations professionnelles. Comme vous le savez, il est très attaché à l'encadrement et à l'instruction de la jeunesse. Partout où nous sommes passés avec le ministre, tout est bien organisé. Ce qui est une fierté pour la ville. Je profite de l'occasion pour féliciter tous ceux qui ont contribué dans l'organisation de ces épreuves. Nous espérons que nos enfants vont réussir afin de mieux prendre la relève et défendre notre pays".

Pour rappel, les épreuves de 2018 avaient reçu 672.209 candidats dont 264.850 filles. Cette session de l'Exetat 2019 qui prendra fin ce jeudi 27 juin 2019 a reçu, quant à elle, 286.050 filles soit une augmentation de 21.200 filles représentant 8 %.

Il faut noter que pour les deux sous-divisions de Béni et Oicha, les épreuves de l'examen d'état auront lieu du lundi 17 au samedi 22 juillet 2019.

Quant à l'examen de fin d'études primaires -ENAFEP-, il sera organisé dans ces contrées du jeudi 25 au vendredi 26 juillet 2019. Ce programme est aussi valable pour la sous-division de Gungu dans la province du Sud-ubangi.